Avec sa machette, José ouvre la coco afin d'y boire l'eau qui se trouve à l'intérieur : un délice !

Lorsque que la coco est vide, vous la cassez (dur, dur !) et vous dégustez la pulpe... mmMm...