Il semble que cette minuscule maison ait été construite par un ex-pensionnaire du bagne de Guyane
nommé Médard Aribot. Après y avoir purgé une peine de 15 ans, il s'installe au Diamant où il vit de ses créations artistiques. La maison date des années 50.