A McLean (Texas), la première station restaurée et classée, en bordure de la 66. Ses pompes
couleur orange datent de 1929.

 

                                             

En Oklahoma, la 66 rejoint l'histoire américaine. Pour les Indiens, c'est la grande route des
migrations et de l'exil, pour les colons, c'est celle qui conduit aux dernières terres libres
de l'Ouest et, plus tard, celle de la fuite.

Les plateaux de l'Arizona

 

Le monument le plus pop art de la 66 est sans conteste le fameux "Cadillac Ranch" (chanté par
Bruce Springsteen).

 

Bill Shea (photo de gauche) a passé toute sa vie sur la 66. La route mythique qui s'engage sur le
pont métallique de Joliet (photo de droite) passe devant son garage : un vrai musée, avec de
superbes pompes à essence ornées de perroquets ou siglées Harley-Davidson.

 

 

Le Drive-in Theater restauré de Carthage (Missouri), des motels et des
stations-services abandonnées.

 

Au texas, la piscine du Big Texan Ranch qui
représente la carte de l'état.

 

Silence total. La première vision de la Californie, c'est 500 km de désert, des villes fantômes et...
                                                                         ... la 66 !

 

 

Comme une oeuvre d'art, la 66 a été restaurée : les craquelures de la route, à l'instar des décors
de Bagdad Café, ont été conservés. Dans ce paysage minéral, les biker heroes ont le visage
aussi buriné que la roche...

 

Pour s'y rendre, dessert Chicago par un vol quotidien au départ de CDG 2F ainsi que
Los-Angelès par deux vols quotidiens au départ de CDG 2F (3 vols les lundis, mercredis et vendredis)